À voir cet été

dimanche 19 avril 2015

Critique d'album : «Old man» de Matt Holubowski

crédit photo: ogenmusic.co / lydia marier

Il y a une seule chose qui me déçoit. Éperdument. Je regrette de ne pas avoir eu vent de ce talent plus tôt. « Old man » est en vente depuis le 26 juillet dernier, et pour ma part, je n’ai découvert Mathieu Holubowski (ou OGEN, son nom d’artiste) qu’à La Voix il y a quelques semaines. 

Il est le gagnant de l’équipe de Pierre Lapointe et fait parti des quatre finalistes de la troisième édition. C’est un réel privilège, à mon avis, que nous l’avons découvert. Holubowski n’a que du bon à apporter au paysage culturel québécois. Le monde dans lequel la musique de Mathieu baigne, est un monde où tout est possible, où chaque mélodie a son authenticité et sa réalité. C’est avec beaucoup d’affections pour cet album, que je vous présente « Old man », d’Ogen.

En toute honnêteté, si j’avais pu écrire cette critique les yeux fermés, je l’aurais fait. Les mots me manquent, pour décrire l’univers dans lequel nous emporte Mathieu, sur ce premier opus. Chaque chanson a sa propre histoire, sa propre couleur. Chaque chanson fait du bien à l’âme. Étant donné que c’est une critique d’album, j’essaie tant bien que de mal de déterminer une chanson que j’adore, et une qui me déplaît. Je réussis en vain, à trouver une chanson qui ne vient pas conquérir mon âme, à chaque note. Cet album est définitivement le meilleur que j’ai écouté, depuis très longtemps.
 
On ne peut faire autrement que de se fermer les yeux, se laisser aller, et tout oublier le temps de quelques chansons. J’ai un faible énorme, entre autres, pour la deuxième chanson du disque : « mango tree ». La ballade parle d’âmes sœurs, et que ce n’est pas par hasard si leurs chemins se croisent… Certaines paroles frappent droit au cœur, et font un parallèle parfait avec notre vie personnelle. Je suis convaincue que tous et chacun arrivera à se retrouver dans une ou plusieurs ballades de Mathieu. « Eugene » apporte aussi son lot d’originalité et d’humilité. L’harmonica est en parfaite harmonie avec la guitare acoustique, on ne peut qu’apprécier le mariage des instruments.  D’ailleurs, Mathieu signe de sa plume, les paroles et la musique de chacune des trames sonores. Je porte une attention particulière à « No name no. 1 », une chanson instrumentale d’une minute 8 secondes. Étrangement, quoiqu’elle soit instrumentale, j’en aurais pris plus ! On sent qu’un message passe à travers les accords... N’ayant aucune parole sur cette chanson, Mat indique simplement ceci: « Sometimes words won’t do, so you just have to let the music speak for you. »  



crédit photo: tva
Je recommande cet album aux amoureux de la musique folk, des ballades et des chansons remplies de vérité. Cependant, ce style de musique est très particulier, et il faut réellement fusionner avec cet univers pour en apprécier toute sa splendeur. Je vous suggère de faire une écoute, sur le site internet d’Ogen avant d’effectuer l’achat ! Toutefois, si vous êtes tombé sous son charme à La Voix, il n’y a pas de toute que cet album est fait pour vous.

ALBUM: 
CHANSONS FAVORITES: old man, mango tree, mon cher monsieur
DURÉE DE L'ALBUM: 1 heure
STYLE: Folk, ballade, anglais et français
ACHAT EN LIGNE: ogenmusic.com / itunes

SUIVEZ MATHIEU HOLUBOWSKI SUR FACEBOOK!

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire