À voir cet été

samedi 25 avril 2015

Critique d'album : « rise » de Maria Janice Galvez





On a connu Maria Janice Galvez lors de la première édition de La Voix, en 2013. La chanteuse, originaire des Philippines, s'était jointe à l'équipe de Jean-Pierre Ferland. Elle avait conquis un bon nombre de personnes en interprétant des succès francophones, dont « un peu plus haut ». Elle revient en force sous le nom d'artiste Maiara, avec son premier EP « rise ».


Étonnement, je dois avouer avoir porté un jugement, et m'être faite une idée, lorsque j'ai vu la pochette du EP pour la première fois. En voyant l'image de Maria Janice dans une noirceur et avec des ailes sombres, automatiquement, je me suis dit que cet album allait avoir une allure gothique, et que les chansons auraient un son très marginal. À ma grande surprise, dès l'écoute de la première chanson, j'ai été conquise ! Le son est complètement différent de ce que la pochette dégage. « L'image de l'album reflète beaucoup mes émotions, et représente chacune des chansons individuellement », m'a confié Maria Janice lorsque je lui ai fait part de ma perception.

Je me suis étonnée à rapidement fredonner les airs de « burning me alive », la première des cinq chansons que comporte le EP anglophone. « Chacun d'entre nous a sa propre histoire, et on peut connecter nos histoires avec les chansons. Mon single « burning me alive » parle de l'addiction... N'importe quelle addiction ! Des graves et des moins graves... Tout le monde en a, des addictions ». Maria Janice a réussi à créer, avec l'aide de la maison de disques Hybride Park Musique, son style bien à elle ! Un mélange de pop et de rock, agrémenté de guitare électrique. Définitivement, le genre de musique que l'on écoute les fenêtres de la voiture baissées, en plein été ! « Oui, l'album parfait quand on rock et on s'en va... (rires) », ajoute Maria Janice. Les chansons sont entraînantes, les refrains sont accrocheurs... Tout y est pour faire de ces chansons, des succès. Mention spéciale aussi à la chanson « I'm human too », pour laquelle j'ai aussi un coup de cœur. Un hit très accrocheur qui reste longtemps en tête. Aussi, Maria Janice m'a souligné que « Maiara », son nom d'artiste, signifie « le sage ». C'est un nom amérindien, qui représente les femmes.

« Rise » représente assurément une fierté pour Maiara, qui s'est toujours identifiée comme une simple interprète. « Je suis habituée de chanter les chansons des autres... Je n'ai toujours été qu'une interprète. Mais maintenant, j'ai mes propres chansons avec mes propres émotions. C'est très important pour moi », m'a aussi confié la chanteuse. D'ailleurs, elle n'écarte pas l'idée de travailler sur un album en français, éventuellement.

Définitivement, le EP « rise » signe un départ flamboyant pour Maiara. J'ai bien hâte de découvrir Maria Janice sur scène, lors de son lancement officiel à la Sala Rossa le 29 avril prochain. « Une des jumelles Barabé, Stéphanie, chantera comme choriste le soir de mon lancement », spécifie-t-elle. J'ose espérer que l'énergie de ses chansons débordera sur scène et donnera un résultat phénoménal !



ALBUM: 
CHANSONS FAVORITES: burning me alive, I'm human too
DURÉE DE L'ALBUM: ± 17 minutes
STYLE: pop, rock, électrique
ACHAT EN LIGNE: en vente dès le 29 avril 2015

-- Merci à Émilie Rodgers d'avoir rendu cette entrevue possible --

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire